Touken Komachi







Wakizashi, Shirasaya, Koshirae
Aizu Kanèsada, 11é génération
[ Signature ] Sans signature
[ Taille ] Longueur de lame 39,6cm (1 shaku 3 sun 0 bu 6 rin), sori 1,1cm (3 bu 6 rin), moto-haba 3,23cm, moto-kasane 0,71cm, mekugi-ana(trou) 1, poids de lame 440,5g , longueur de koshirae 59,3cm
[ Période ] Muromachi
[ Province ] Mutsu

[ Caractéristiques ]
Forme: Kata-kiri-ha. Kata-shôbu-zukuri. Kasane est épais. Mihaba est large. Il y a peu de différence entre moto-haba et saki-haba. Saki attaché sori. Fukura a une largeur plus étroite, sous forme kareru. Il existe deux rainures sur le côté Sashi-omote (par exemple, futa-suji- "hi" s). Il y a une rainure droite sur le côté sashi-ura. (par exemple bô- "hi")
Nakago: Ubu. Yasurimes sont suji-kais. Saki est kuri-jiri peu profond. Un trou.
Jigane: Ko-itame-hada bien grainé. Ko-mokumes mélangés. Fine jinie attaché.
Hamon: Yakidashi devient en sugu-tone, alors notaré (sashi-omote seulement). Gunome-midares (sashi-omote, autour de la moitié supérieure, sashi-ura, du bas). Il a mélangé togari-bas, chô-ji-bas. Ashi est apparu fréquemment. Nie a bien attaché. Kin-sen et sunagashi sont apparus dans l'atmosphère de ni-jyû-bas. Tobiyaki est apparu.
Boushi: il court à midare-komi. Saki tourne long avec la forme togari-gokoro.


茶石目塗鞘脇差拵 : 丸龍図目貫(赤銅容彫)、梅擬図鐔(鉄地御多福木瓜形金象嵌)、波千鳥図縁頭(鉄地高彫色絵)、雲文鯉口金具(鉄地)、蜘蛛蝙蝠図栗形(鉄地金銀象嵌色絵)、雲文鐺(鉄地)

Cha-ishime-nuri-zaya wakizashi koshirae: dragon arrondi maru-ryû-zu (katachi-bori en cuivre rouge), japonais winterberry umemodoki fuchigashira (fer tetsu-ji takabori technique iro-é), raccords kumo-mon koi-kuchi en nuage fer tetsu-ji), araignée et chauve kumo kômori kurigata (fer tetsu-ji, incrustation d'argent gin-zôgan iroé), nuage pattern kumo-mon kojiri (fer tetsu-ji).

[ Surligner ]

Une forme peu particulière telle que a) faire du shinogi élevé en utilisant non ordinal hira-zukuri mais shô-bu-zukuri pour sashi-ura, b) Sashi-omote comme kata-kiri-ha zukuri.
Cette épée rappelle à Ebina-kokaji "海 老 名 小 鍛冶" (dans Kyôhô Meibutsu "享 保 名 物"), qui est dit créé par SANJYÔ Munechika avec la signature Munechika "宗 近". C'est parce que le sabre a la signature en deux caractères ni-ji-mei "二字 銘" sur le côté sashi-omote de nakago, et sori attaché avec groove hi "樋" sur omote et ura. Ce sabre a été considérée comme créée par Aizu 11ème génération Kanèsada considérant son écriture manuscrite de signature, yasurimes en sujikais et de qualité.

La 11e génération Kanasada est allée à Kyôto à Bunkyû 3 (1863), honorée par Izumi-no-kami en décembre. À cette époque, il a changé sa signature de Kanèmoto "兼元" à Kanèsada "兼 定". Jusqu'à Keiô 1 (1865), il est resté et a créé des sabres à Kyôto. La forme du caractère "兼" dans la signature ressemble à celle de Kanèmoto "兼元", de sorte qu'il a une possibilité assez élevée, il a créé le sabre juste après avoir reçu Izumi-no-kami.

La longueur du sabre 2 shaku 4 sun 5 bu, "omote:" 和泉守 藤原朝臣兼㝎 ", ura:" 慶應元丑年八月日 ") (porté dans" 會津十一代和泉守兼定 "), qui a l'horodatage dans une période proche, plus longue que l'autre sabre de Kanèsada, forme plutôt dynamique, hamon avec large et puissante largeur de températures. On a souligné que ces caractéristiques étaient inhabituelles dans le sabre de Kanèsada. Ce sabre a quelque chose en commun à son ton.

Vivant dans une période de mille ans ville Kyôto, le bouleversement politique du 18 août et le mouvement de soulèvement du principe de la révérence pour l'empereur et l'expulsion des ennemis Sonnô Jôi "尊王攘夷", il était facile d'imaginer que les jeunes Kanèsada a été fortement stimulée.
En même temps, en extrayant l'essence des beautés de Mino-den, réussissant génération par génération, et élargissant également la vue, à l'origine du sabre japonaise, il pourrait créer le sabre , suivre les restes du maître swordsmith Munechika ou renvoyer le la légende ou les dessins manuscrits d'Ebina-kokaji qui ont succédé à Muromachi shôgunate à Tokugawa shôgunate.

Matières référencées: Nihon-tô meikan "日本刀銘鑑" ISHII Masakuni, supervisé HONMA Kunzan (publication Yuzankaku), Heisei 15 (2003), Aizu 11dai Izumi-no-kami Kanasada "會津十一代 和 泉守兼定", qui étaient distribué au public au même titre lecutre chez musée Hoshi to Morino Uta par M. TOYAMA Noboru, Heisei 29 (2017)

[ Condition ] Il y a un peu de petites rouilles et des égratignures.

[ Attachements ] Habaki (suaka-ji, argent déjoué), shirasaya, sac de shirasaya, koshirae et le papier NBTHK Hozon (publié sur 4e février Heisei 10 (comme attribué à Aizu 10e génération))

cf. Il existe deux théories sur la génération de Aizu Kanèsada. Selon Nihon-tô meikan, on a cru partir de Kôji (1555-1558), l'autre pensait à partir de Keichô (1596-1615). Une théorie ultérieure a pris un point de vue, Aizu Kanèsada s'est terminée en 10ème génération. Dans Heisei 10 (1998), l'attribution de NBTHK de ce sabre à la 10e génération n'était pas certaine de la théorie adoptée.



[ Numéro d'objet ] A020817 [ Prix ] JPY 850.000 ( l'assurance du transport n'est pas incluse et reste à la charge du client ).



Veuillez commander par E-mail.



Au sujet de Touken Komachi

ACCUEIL


TEL&FAX +81-(0)3-5284-9014____E-mail : s_tsukada@toukenkomachi.com



Copyright © 2009 Touken komachi All rights reserved.