Touken Komachi





Wakizashi, Shirasaya
Sans signature mumèi, attribué au Mihara
[ Signature ] omote : :sans signature ura : -
[ Taille ] Longuer de lame 51,0cm (1 shaku 6 sun 8 bu 3 rin), sori 0,6cm (1 bu 9 rin), moto-haba 2,79cm, moto-kasane 0,55cm, saki-haba 1,84 cm, saki-kasane 0,34 cm, mekugi-ana(trous) 2, poids de lame 433g , longueur de shirasaya 72,5cm
[ Période ] Muromachi
[ Province ] Bingo

[ Caractéristiques ]
Forme: Shinogi-zukuri. Iori-mune. Mihaba et Kasane sont tous deux ordinal. Shigi-suji est haut. Shinogi-haba est relativement large. Sori peu profond attaché. Chû-kissaki étendu.
Nakago: Suriage. Yasurimes sont katte-sagari. Saki est kiri. Deux trous.
Jigane: Itame-hada. Mokume mélangé dans nagare-gokoro. Jinie attaché. Shirake-gokoro montré.
Hamon: Sugu-ha. Nioi-kuchi est en shimari-gokoro. Ko-nie attaché. Dans shallare notare, sunagashi fin est apparu.
Boushi: Il fait en sugu. Il montre l'état de komaru avec le hakikake.

Ce sabre a été considéré comme étant créé par un forgeron qui vivait à Mihara et dans ses environs, dans le comté de Mitsugi, dans la province de Bingo à l'époque de Moromachi. Dans la province de Bingo, il y avait des écoles Mihara, Ichi-jô, Homuta, Tomoe, Tatsufusa et Go-ami. Ceux d'entre eux, l'école Mihara ont été commencés plus tôt. Comme généralement accepté, on considérait que leur ancêtre était Masaie (par exemple Tokuji (1306-1308)). L'école avait des maîtres-forgerons, tels que Masahiro et Masanobu (enfants de Masaie), sa-hyô-e-jô Masamitsu. Les sabres de l'école Mihara qui ont été créées à la fin de Kamakura à travers Nanboku-chôperiod s'appelaient Ko-mihara. Ils avaient été fleuris jusqu'à la fin de la période Muromachi.

Matériaux référencés: Nihontô meikan, "日本刀銘鑑" ISHII Masakuni, supervisé HONMA Kunzan (édition Yuzankaku), Heisei 12 (2000); Un cours de conférence sur le sabre japonais vol.3, Nihon-tô kô-za vol.3 Kotô kantei-hen chû, par HONMA Kunzan, SATÔ Kanzan (édition Yûzankaku), Heisei 9 (1997)

[ Surligner ] Jigane montre un charme aniceint avec shirake-gokoro. Hadame qui fait itame peut être bien observé. Sugu-ha hamon avec des nioi-kuchi bien distinctifs. On peut apprécier ce sabre.

[ Conditions ] Il y a une cicatrice au-dessus de 11cm de machi-ue omote de shinogi-ji à hira-ji. Il y a minuscule point de rouille kuchikomi, sur mune près de kissaki d'ura. Il y a quelques égratignures et une partie brumeuse mais on peut apprécier le sabre telles quelles.

[ Attachements ] Habaki(suakaji, simple), shirasaya, sac de shirasaya et le papier NBTHK Hozon (publié sur 26e aôut Heisei 28(2016))

[ Numéro d'objet ] A041217 [ Prix ] VENDU




Veuillez commander par E-mail.



Au sujet de Touken Komachi

ACCUEIL


TEL&FAX +81-(0)3-5284-9014____E-mail : s_tsukada@toukenkomachi.com



Copyright © 2009 Touken komachi All rights reserved.